fbpx

 Partie II : Devenir postulant pour la liberté.

 

Lorsque l’on veut sortir d’une impasse, il faut connaître le chemin qui nous y a conduit. Mais, il faut aller jusqu’au bout, atteindre le cœur de l’impasse. Il vous est arrivé de vous engager sur une voie sans issue, qui aboutissait dans l’un de ces quartiers, où au bout se trouve un espace fermé. Le choix que nous avons est alors de faire demi-tour. Cela n’est passible que si nous atteignons ce lieu sans issue. Il m’est arrivé de bifurquer avant, et de détour en détour, de bifurcation en bifurcation à gauche puis à droite n’ont eu pour résultat de m’éloigner du cœur de l’impasse. C’est au cœur, au bout du bout qu’est possible le demi-tour.

Bizarrement sur le chemin de retour apparaît des indications qu’ils ne nous étaient pas possible de voir à l’aller. Les indications vraies sont jamais données dans le sens inverse.

 

Sortir de la matrice consiste à trouver atteindre le centre du labyrinthe et répondre à une énigme. C’est alors que l’on peut « voir » le fil d’Ariane. Ce fin fil blanc qu’a déroulé pour nous la femme Déesse.

Nous devons changer notre vision, notre état vibratoire.

 

Changer notre état vibratoire n’est qu’un concept dont seuls quelques rares initiés connaissent le sens pratique. Changer d’état ne se fait pas d’une manière progressive comme cela se réalise par une augmentation progressive d’une perception à une autre. Il n’y a pas de progression, ni d’évolution, juste des passages brusques comme celui qui consiste à passer de la vie à la mort. Faire ce saut de conscience ; passer d’un état à un autre n’est jamais le fruit d’une pratique, ni d’une analyse ou d’une déduction intelligente, pas même suite d’un laisser-aller pulsionnel.

 

 

Passer d’un état à un autre est le fruit d’une amitié, d’un apprivoisement d’un élément de l’inconnu. Changer son état vibratoire, c’est passer du stade de la peur à celui de l’apprivoisement de l’objet de notre peur. Et, l’objet de notre plus grande peur est celle qui concerne la manifestation de notre énergie sexuelle.

 

 

Que va-t-il se passer si je me laisse aller ?

 

 

Que va-t-il se passer si je laisse la parole à mes fantasmes, mes désirs inavouables ? Va-t-il/elle encore m’aimer, me respecter ? Que va-t-il se passer si je laisse mon désir et mon orgasme s’exprimer sans retenue ?

 

 

Ce qui se passera sera de l’ordre d’un saut de conscience, d’un changement de mon état vibratoire. Il n’y a pas de transition. Il n’y a pas d’évolution, juste des sauts inconcevables d’une réalité à une autre.

 

On ne peut enlever aucun blocage, ni résoudre une problématique. On peut juste effectuer un saut dans l’inconnu. C’est comme sortir d’une ornière, cela secoue, mais ensuite s’ouvre une autre direction, celle du passage vers la liberté. C’est de cette manière que vous pourrez sortir de la matrice ; effectuer un saut inimaginable de votre conscience.

 

 

Le domaine où chacun pourra effectuer ce saut de conscience est celui de la sexualité, du « faire l’amour ». Alors, bien sûr, différentes voies se sont offertes ; le tantrisme, la voie du sexe lent, de la méditation en pleine conscience, de la transcendance, etc.

 

 

Toutes ces voies peuvent effectivement vous amener à effectuer ce saut de conscience libérateur, mais l’essentiel ; le côté pragmatique est resté assujetti à une pratique longue et complexe. Pour les raisons de sécurités invoquées dans mes autres articles, je ne dérogerai pas à aux principes de « mise à l’épreuve » de votre bonne intention et de votre capacité à « voir » au-delà des apparences.

 

 

Alors pourquoi vous engager dans ce processus de transmutation de votre énergie sexuelle des « cinq accords sorciers de la sexualité » ?

 

 

Ma voie n’est pas la mienne, elle n’est peut-être pas celle qui répondra à votre configuration énergétique, pas plus qu’à vos désirs et attentes, mais ce que je propose est de suivre celle que j’ai moi-même expérimenté car j’ai été là où vous êtes et j’affirme détenir les solutions les plus adaptées à QUI vous êtes. Il est évident que je ne vous connais pas encore, mais il est aussi évident que vous me reconnaîtrez si vous êtes là où j’ai été.

 

 

Alors, il est aussi évident que mes écrits, enseignements n’auront de sens que ceux d’être ouverture d’une voie que vous recherchiez sans encore l’avoir trouvée. Je ne propose qu’une voie parmi d’autres, mais je sais une seule chose ; je connais la voie et je ne vous abandonnerai jamais en chemin.

 

 

Vous êtes là devant la porte de ce temple inconnu. Vous êtes là en tant que postulant et, pour ne pas déroger aux grands principes initiatiques, j’avoue que je vous mettrai aussi à l’épreuve de la terre.

 

L’épreuve de l’eau et du feu viendront en leur temps, mais je serai à vos côtés, vous qui vous présenterez devant la porte du temple de la sexualité sacrée. Je vous conduirai, et vous aiderai comme l’on fait d’autres avant moi à franchir les mondes d’Anankè dans lesquels les prédateurs reptiliens vous ont enfermés.

Cet article vous à plu ? n'hésitez pas à lui donner une note.
Un commentaire me ferait également plaisir 😉

Comment Sortir de la Matrice (Partie II)
5 (100%) 2 votes