La réécriture d’histoire de vie permet de changer un destin en modifiant les informations de votre ADN. Ces informations changent en fonction du milieu dans lequel ont vit.

Voir les recherches et avancées scientifiques concernant l’épigénétique.

« La science de l’épigénétique révèle que l’histoire de la vie ne s’arrête pas aux limites extérieures de notre corps ; elle ne fait que commencer là. De fait, le sort de tout organisme vivant est directement lié aux informations glanées dans le champ d’énergie vibratoire qui l’entoure ». (Bruce H. Lipton – Évolution spontanée, Édition j’ai lu 2010 p 483).

Le sort qui nous est réservé est ainsi influencé par le milieu ; le champ vibratoire et informationnel dans lequel nous vivons. On peut déménager, changer de travail, mais n’oublions pas que le champ vibratoire extérieur sera perçu en fonction d’une disposition d’esprit ancrée en nous dont les effets seront d’interpréter les informations comme nous l’avons appris. Nous devons changer notre manière de « voir » le monde extérieur si nous voulons changer quelque chose dans notre vie. Pour cela, il faut réécrire sa propre histoire de vie.

C’est cette réécriture qui pose quelques problèmes. Il ne suffit pas de réécrire, il faut avant tout apprendre à se dissocier de son histoire, la voir sous un autre angle. Pour cela, la méditation constructive sera l’outil essentiel. La pratique de cette méditation permet de créer une seconde histoire de vie, celle que je décrirai en état de conscience modifiée et celle perçue par ma conscience associée à la réalité.

Celui qui décrit son histoire récapitulée sous un autre angle – dissocié – est un autre soi-même ; une autre conscience. Il se crée ainsi une vie parallèle. Je serai à la fois identifié consciemment et désidentifié consciemment. Deux consciences vont ainsi se déployer et deux histoires de vie.

 

Prendre conscience – « voir » et interprété les événements sous un autre angle est un très bon début de réécriture d’histoire de vie. Le but est de créer un nouveau futur ; un futur qui permet d’accéder à un ailleurs – créer une vie parallèle – qui peu à peu entrainera votre vie vers le devenir que vous souhaitez voir arriver.

En agissant de la sorte, il se produit un changement profond et de plus en plus important dans les informations ADN et par effet, un réel changement du destin se produit. Ma vie réelle se déroule consciemment dans un autre état de conscience, un autre milieu, un autre champ vibratoire. Ce second champ vibratoire est celui que je vais me créer et, sauf si je suis masochiste, je vais le créer en fonction des mes désirs et rêves les meilleurs. Je crée ma vie et mon destin.

Il y a un processus dont la récapitulation, la méditation et l’identification sont les outils essentiels. Il ne me restera qu’à disposer de l’énergie suffisante et suffisamment affinée pour créer un milieu – une nouvelle matrice – en parfaire corrélation avec mes rêves et mes projets.

On part d’une idée germe et on fixe une « idée but », une destinée qui donnerait une autre direction à ta vie ; celle que vous voudrez voir arriver dans tes rêves.

J’ai envoyé une documentation présentant ce travail dont l’objectif est de permettre à chacun de changer un destin qui ne serait pas en accord avec l’être essentiel. Réaliser ses rêves, devenir qui ont est, donner un vrai sens à sa vie est à votre portée pourvu que vous vous en donniez les moyens.

Nos stages se basent sur l’apprentissage de ces trois outils essentiels ; la récapitulation, la méditation et l’identification à l’Autre nous-mêmes : notre double quantique. La question de l’énergie fera l’objet d’une méditation constructive particulière appelée « méditation éther » où l’éther est le cinquième élément ; l’agent de transmutation. Avant d’en arriver là, vous devrez atteindre une certaine maîtrise des quatre autres méditations : méditation « terre », « eau », « feu » et « air ».