FEMME FONTAINE, SOURCE SACRÉe de vie

 

Finalité sacrée du Mind Virtual Games

Ceci est un préambule, une invitation à la méditation sur l’ex-tase sacrée en couple dont l’art de « rêver ensemble » et l’art du « rêver sexuel » en sont les premières étapes.
Quel est le film associé à notre scénario de vie, celui qu’on joue et rejoue sans fin et sans faim. Ce film est le « champ d’action » à l’intérieur duquel nous pouvons apprendre à mettre en œuvre des choix conscients dans nos vies. Apprendre à prendre position pour être inducteur ou élément induit, puis apprendre à permuter de rôle.
C’est de cette alternance que sera produit un surplus d’énergie et donc de conscience. Puis, de ce préambule aimant -magnétique – avec la patience de la DÉVOTION AMOUREUSE pour la Déesse, l’énergie pourra délibérément être ACCUMULÉE dans l’athanor – le cœur énergétique – jusqu’à atteindre la température de fusion. Le deux sera ainsi UN. Chacun dans cette unité pourra alors accéder aux dimensions les plus élevées de la GRÂCE. Grâce de L’EXTASE MYSTIQUE.
C’est de cette EX-TASE que pourra alors jaillir l’eau sacrée, le nectar de jade, eau d’immortalité.
Quelle attitude pour libérer la source de vie ?
L’attitude active, stimulante de l’homme est-elle la seule cause d’ouverture du temple sacré de l’amour ? Est-ce à la femme d’érotiser l’homme, le séduire initialement ?
Ni l’un ni l’autre.

Alors, comment libérer et faire jaillir l’eau miraculeuse des profondeurs de la Terre ?
« Dans l’Amour du sacré l’homme n’est pas sans la femme ni la femme sans l’homme ». Lorsque le deux sera Un, alors je serai leur Dieu unique, dit la Conscience.
Il est connu et expérimenté par certaines femmes, lors d’une relation ordinaire, de pouvoir faire jaillir le fluide sacré. Vrai, mais, il y a eau et eau, source et source.
Toutes les sources, même si elles peuvent abreuver celui qui a soif, ne sont pas « potables » et toutes les soifs ne sont pas causées par un « pur désir » d’amour.

L’eau d’une fontaine sera différente selon le niveau de conscience du couple, car n’importe quelle femme peut être femme fontaine pour le peu qu’elle apprenne la technique ou qu’elle soit « technicitée » par un homme expert en « manipulation » d’un sexe. Il y a eau et eau, certaines sont denses, d’autres gelées ( rien ne sort) et d’autres très subtiles comme juste un parfum de fée. Cette eau de fée » surgissant d’une autre dimension ne peut être accueillie que par un « homme adoubé» par l’Esprit ; sa conscience éveillée.

Boire « l’eau de fée » lorsqu’elle est « eau de feu » – rouge lunaire – est un rite sacré peu accessible au premier couple quidam venu. Dans tous les cas, sans cette eau, aucune création ne peut exister ni résister à l’entropie.
On ne peut ignorer qu’il y a des eaux croupies, empoisonnées qui enivrent, le « jeune guerrier » trop ardent assoiffé de victoire, ou le saint en quête du Graal.

Dans un couple, oui, c’est à la femme de tout faire et à l’homme de tout recevoir … dans une première phase, ensuite, il y a inversion naturelle. C’est une dynamique, comme c’est le cas, en mécanique, dans un “couple de force”. Si l’énergie n’est pas reçue, l’inducteur s’épuisera et s’il n’y a pas d’induction – donc pas d’inducteur – l’élément qui est réception finira par se désolidariser du “couple”. Dans ce cas, le plus commun, il est préférable de s’abstenir et de se maintenir à l’écart du sacré. L’eau d’Évian – d’Évitement- est préférable !
Cet accès à la source sacrée est une quête, celle du « Sang Réal », finalité du « je-eux » ; Master Mind Virtuel. Je où chacun va jouer le scénario de son nouveau film de vie ; sa vie seconde ailleurs.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à lui mettre une note (étoiles).
Un commentaire de votre part me ferait également plaisir 😉
fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :