SÉMINAIRE DE DEUX JOURS ORGANISÉ EN JANVIER

Renseignements et inscriptions via l’adresse alsurin@orange.fr

 

Séminaire de validation

 

du 25 et 26 janvier 2020

 

Avant de prendre un engagement aux cours fondamentaux en sorcellerie, il sera procédé à un week end de validation d’inscription.

 

Objectif global du cursus en sorcellerie

 

L’objectif global de nos cours et séminaires est de fournir des outils et de générer de manière durable les conditions pour améliorer la QUALITÉ DE VIE, le BIEN-ÊTRE, et les LIENS entre les hommes et les femmes, entre l’homme et son Dieu intérieur, entre l’homme et la planète terre.

 

Ce premier séminaire aura ainsi pour objectif l’amélioration de la QUALITÉ DE VIE, par l’éveil des initiatives créatrices personnelles pour permettre une intégration au quotidien les ressources de L’ART DE RÊVER SORCIER.

 

L’art de rêver est l’héritage de l’artiste depuis l’aube de l’humanité. C’est par cette pratique que l’homme a acquis de nouvelles valeurs et a favorisé sa croissance sociale et individuelle.

 

Ce premier séminaire viendra comme mise en pratique des cours au travers de deux ateliers fondamentaux :

 

Atelier I: La mort comme conseiller ou comment nous motiver et passer à l’action!

 

Atelier II : Pratique de l’art de créer une pensée forme libérée de tous tabous et obsessions.

 

 

I : la mort comme conseiller

 

Parler de la mort est, au même titre que le sexe, un sujet tabou. Pour éviter de penser à la mort, nous nous concentrons sur l’adoration du corps, la beauté et la jeunesse éternelle au lieu de la TRANSCENDANCE.

 

Sans une vision claire de la mort, il n’y a pas d’ordre, pas de modération, pas de beauté. Les sorciers luttent pour acquérir la CONSCIENCE que rien ne leur garantit que leur vie se poursuivra au- delà de l’instant.

 

Cette prise de conscience donne aux sorciers le courage d’être patient, mais d’agir, le courage d’être consentant sans être stupides. Cela leur donne le courage d’être rusés sans être vaniteux, cela leur donne le courage d’être implacable sans être suffisants et surtout de se donner une motivation et de passer à l’action.

 

Les sorciers vainquent la mort et la mort reconnaît sa défaite en laissant les sorciers partir librement, sans jamais plus être mis au défi.

 

– Cela signifie-t-il que les sorciers deviennent immortels?

 

– Non. La mort cesse de les défier, c’est tout.

 

– Mais que veut dire : la mort cesse de les défier?

 

– Cela veut dire que la pensée a fait un saut périlleux dans l’inimaginable, c’est la descente de l’Esprit; l’acte par lequel se brisent nos barrières conceptuelles et nos obsession liés au corps physique.

 

Les sorciers pratiquent l’art d’envoyer des éclaireurs pour sonder et dépasser leurs limitent perceptuelles. La poésie comme tout acte de création tel que la réécriture de notre histoire de vie peuvent être considérées comme des éclaireurs de la CONSCIENCE.

 

 

 

Atelier II : Pratique de l’art de créer une PENSÉE FORME libérée de tous tabous et obsessions.

 

Modeler la terre, les mots et les formes libérées de toutes incantations – in-formations, – sociales – deviendra œuvre de création d’un esprit authentique, en premier lieu dans le rêver ( selon la table d’émeraude d’Hermès trismégiste ; ce qui est en haut) pour ensuite s’incarner ( en bas) dans le modelage, la sculpture ou l’écriture d’un roman, une nouvelle ou un essai philosophique.

 

Le potier, le sculpteur parvenu au « voir » sorcier, se révélera à lui-même comme co-créateur d’une pensée libérée de toutes « form-ation » conditionnées

 

Toute création met en action la LOI DE TROIS nécessaire pour établir, dans le rêver, un squelette personnel ; guide individuel pour un développement dans le temps, selon LA LOI D’OCTAVE, d’une œuvre de création. Les lois de l’univers ainsi que la théorie du rêver sorcier auront été intégrées par les étudiants au travers des cours qu’ils auront, et donnant droit à la participations aux ateliers d’évolutions créatifs

%d blogueurs aiment cette page :